musculation sportifs prendre omega 3

Sportifs et adeptes de la musculation : faut-il prendre des oméga 3 ?

Auprès des sportifs et des adeptes de la musculation, les matières grasses n’ont pas toujours bonne presse. En ce qui concerne les oméga 3, la question ne cesse de se répéter : faut-il en prendre lorsqu’on pratique une activité sportive plus ou moins intense ? Trouvez la réponse aux questions que vous vous posez sur le sport, la nutrition et les bienfaits des oméga 3, dans cet article.

Oméga 3 : notre organisme présente une carence

Nutriments essentiels pour l’organisme, certains oméga 3 ne peuvent être synthétisés par nos cellules. Un apport extérieur reste donc essentiel pour avoir un taux d’oméga 3 suffisant. Pourtant, ils font souvent défaut dans nos assiettes, et les carences ont un fort impact sur la santé.

Il faut noter que les oméga 3 sont des acides gras essentiels, ce qui signifie que notre corps ne sait pas les fabriquer. La déficience et la carence de ces éléments peuvent avoir des effets néfastes sur le fonctionnement du corps humain. Parmi les acides gras non fabriqués par l’organisme, on retrouve l’ALA ou acide alpha linoléique : celui-ci doit donc être apporté par la nourriture. Toutefois, le corps humain peut synthétiser à partir de l’ALA certains oméga 3 tels que l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque), mais en très faible rendement. Les oméga 3 EPA et DHA sont donc considérés comme essentiels et doivent être apportés par l’alimentation, ou de façon plus efficace par la complémentation.

omega 3 musculation

Oméga 3 et pratiques sportives : quels enjeux ?

Que ce soit dans la musculation ou dans les autres disciplines sportives, les oméga 3 présentent de nombreux avantages. En effet, les oméga 3 diminuent l’inflammation due à l’entraînement sportif. Ils protègent donc les muscles des différentes microlésions dues aux efforts déployés lors de l’entraînement. Aussi, les oméga 3 améliorent la dégradation des graisses abdominales en activant le phénomène de lipolyse. Ces acides gras essentiels se révèlent donc particulièrement intéressants pour le rééquilibre du rapport masse maigre et masse grasse.

Oméga 3 et musculation ou sèche

Les oméga 3 se révèlent également de mise pour la prise de masse musculaire. En effet, consommer des oméga 3 influe sur la régénération du métabolisme des protéines musculaires. Ils se révèlent donc intéressants pour ceux qui pratiquent la musculation. Quant à la sèche, les oméga 3 diminuent le stockage de lipide. Ils favorisent donc l’utilisation des graisses par les muscles.

Oméga 3 et performances sportives

Si les sports d’endurance et les entraînements en altitude rendent les globules rouges plus rigides, les oméga 3 augmentent le flux sanguin vers les tissus musculaires. Ils améliorent ainsi les performances sportives. D’ailleurs, ils jouent un rôle non négligeable dans la constitution des parois cellulaires et rendent les globules plus souples lors de leur passage dans les tissus sanguins. En somme, consommer des compléments alimentaires à base d’oméga 3 reste indiqué pour les sports de montagne et les sports d’endurance.

Oméga 3 et équilibre cardiovasculaire

Lors de l’entraînement sportif, le besoin en oxygène augmente. En effet, le cœur bat plus vite pour approvisionner les muscles en oxygène. Dans ce cadre, les oméga 3 fluidifient le sang et renforcent donc les performances cardiaques. En d’autres termes, ces acides gras aident le cœur à s’adapter aux changements de rythme et diminuent ainsi les risques de morts subites et troubles cardio-vasculaires. Par ailleurs, les oméga 3 diminuent le taux de cholestérol et protègent donc les vaisseaux sanguins.

Leave a Comment: