somnolence

Pourquoi somnole-t-on ?

La somnolence est un état intermédiaire entre la veille et le sommeil, forçant l’individu à s’assoupir en pleine journée. Il se divise en deux catégories. D’un côté, il y a la somnolence postprandiale qui est normale, car elle survient le soir à l’heure du coucher. Elle peut aussi survenir après le déjeuner, ce qui nous incite à faire la sieste. De l’autre, il y a la somnolence diurne qui est anormale, surtout lorsqu’elle est excessive et fréquente. Elle arrive lorsque la durée de votre sommeil a été réduite de façon significative.

Qu’est-ce qui peut provoquer la somnolence diurne ? 

Le déficit du sommeil

La cause la plus fréquente de la somnolence pendant la journée est l’insuffisance de sommeil. Cela peut survenir lorsque votre sommeil est perturbé par une literie de mauvaise qualité. En effet, un matelas allergène, trop vieux ou mal-adapté (trop mou ou trop dur) peut altérer la qualité du sommeil. D’autres causes comme le froid ou la forte chaleur peuvent aussi vous empêcher d’avoir un sommeil réparateur. La veillée tardive, le réveil prématuré et le réveil nocturne fréquent causent également le manque de sommeil. Ces causes peuvent être volontaires comme lorsque vous vous couchez tard pour aller en boîte ou regarder la télévision. Elles peuvent être également involontaires (bruit sourd, alerte…).

Les maladies

La somnolence diurne peut être un effet secondaire d’une maladie liée au sommeil (insomnie, apnée de sommeil, narcolepsie, jambes sans repos…). Le stress, l’anxiété et certaines maladies (sciatique, arthrose…) peuvent également altérer dangereusement votre sommeil.

La prise de certaines substances

Quelques groupes de médicaments sont également à l’origine de la somnolence. C’est le cas des anxiolytiques, des antidépresseurs, des antihistaminiques, des antalgiques, des neuroleptiques et des antiépileptiques. Lisez attentivement la notice de ces médicaments et écoutez et suivez les avis de votre médecin. L’alcool et les drogues peuvent aussi provoquer la somnolence.

Quelles sont les conséquences de la somnolence ? 

Danger de la somnolence sur certaines activités

La somnolence se traduit par un profond besoin de sommeil pouvant emmener l’individu à dormir au moment inopportun. Elle entraîne également une réduction importante du réflexe et de la vigilance. Tout cela peut provoquer des accidents graves et mortels. Le danger est immédiat lorsque vous conduisez ou lorsque vous surveillez une salle de contrôle par exemple.

Baisse de la productivité

Il est difficile d’effectuer une activité intellectuelle lorsqu’on somnole. Comme il s’agit d’un manque de sommeil, l’individu aura également du mal à solliciter sa mémoire. De plus, la somnolence provoque également une baisse du tonus musculaire et une perte de concentration. La baisse de productivité au travail et durant les études est donc inéluctable.

Conséquences sur la santé

L’insuffisance fréquente de sommeil entraîne des complications sur la santé : obésité, diabète, hypertension…

Problème relationnel

Comme l’ébriété, la somnolence peut faire perdre le sang-froid. Aussi, une personne en manque de sommeil peut devenir irritable. Il peut également perdre le contrôle de son langage et de son comportement. Cela peut retentir sur la vie familiale, la vie sociale et les relations professionnelles.

Comment lutter contre la somnolence ? 

Réagir convenablement en cas de somnolence

Il est recommandé d’arrêter toute activité lorsque vous somnolez. Cédez le volant. Demandez à un collègue qu’il vous remplace dans les activités nécessitant de la vigilance. Vous devez même arrêter de laisser quelque chose sur le feu lorsque vous somnolez. Le mieux est d’aller se coucher immédiatement pendant un moment. Effectuez par exemple une sieste de 30 minutes, le temps que la somnolence disparaisse.

Améliorer la qualité du sommeil

En luttant contre l’insomnie et le manque de sommeil, vous éliminez la somnolence. Pour commencer, améliorez l’environnement dans lequel vous dormez. La chambre et tous les éléments de votre literie doivent être propices à un sommeil réparateur. Isolez-la des bruits extérieurs, puis éteignez les lumières lorsque vous dormez. Utilisez un matelas et un sommier adapté à vos besoins. Sortez de la chambre tout objet susceptible de vous tenir éveillé : télévision, ordinateur, jeux vidéo…

Améliorez également votre hygiène de vie. Faites des exercices physiques le plus souvent possibles. Arrêter l’alcool, les cigarettes et l’abus de substances excitantes. Prenez un dîner léger. Aménagez votre emploi du temps de manière à ne pas veiller trop tard ni à vous lever trop tôt.

Consulter un médecin

Lorsque vos somnolences sont répétitives, consultez un médecin. Le généraliste vous interrogera sur la quantité et la qualité de son sommeil, ainsi que vos somnolences en journée. Il peut vous orienter vers un médecin spécialiste en cas de maladie sous-jacente ou de pathologie de sommeil.

Leave a Comment: