sommeil réparateur

Les bonnes pratiques pour avoir un sommeil réparateur

Beaucoup de facteurs extérieurs influencent le sommeil d’une personne et il est peut-être difficile de les contrôler. Cependant, vous n’êtes pas obligé d’endurer un sommeil agité chaque nuit ou de vous retourner sans cesse dans le lit. Heureusement, il existe de bonnes pratiques à adopter pour améliorer la qualité de votre sommeil. 

Optez pour le bon matelas

Choisissez des matelas à mémoire de forme, car il est prouvé qu’ils améliorent au maximum le sommeil. En plus de soulager les problèmes de dos, ils atténuent le transfert des mouvements de la personne à vos côtés. Puisque vous allez passer un tiers de votre vie à dormir, choisissez le bon matelas. La qualité de votre sommeil en dépendra énormément. Idéalement, un matelas qui réduit les points de pression sur votre corps devrait vous offrir convenablement un sommeil réparateur.

Identifiez et gérez vos soucis

Il se peut que vous soyez soumis à des pressions au travail, ou à des événements familiaux inattendus qui vous stressent. Si c’est le cas, il vous sera difficile d’obtenir un sommeil de qualité. La gestion du stress vous aidera sûrement. Organisez-vous, établissez les priorités et déléguez des tâches. La méditation peut également diminuer votre anxiété. Essayez de résoudre vos problèmes avant de vous coucher et focalisez-vous sur le sommeil.

Respectez votre horaire de sommeil 

Un adulte en bonne santé nécessite au moins sept heures de sommeil et ne doit pas dépasser huit heures. Cette durée est suffisante pour avoir un sommeil réparateur. Dormez et réveillez-vous toujours à la même heure. Vos horaires de sommeil le week-end ne doivent pas dépasser une heure de vos horaires de la semaine. Sachez que l’irrégularité des horaires perturbe énormément le cycle du sommeil.

Adoptez une alimentation saine

Prêtez une attention particulière à ce que vous mangez et buvez. Ne vous couchez pas avec un ventre vide ou trop plein. Mangez léger avant d’aller vous coucher car un repas trop copieux vous empêchera de dormir. La nicotine et la caféine sont également à éviter, car leurs effets mettent des heures à se dissiper. Toutes sortes de stimulants nuisent à la qualité du sommeil. De même pour l’alcool, il vous donne l’envie de dormir mais votre sommeil sera agité dans la nuit.

Dormez dans un environnement reposant

Une pièce reposante signifie fraîcheur, calme, lumière tamisée voire éteinte, et un bon oreiller à mémoire de forme. La lumière a tendance à retarder le sommeil, évitez de rester devant des écrans juste avant le coucher. Ayez recours à des abat-jour, des bouchons d’oreille ou autre dispositif pour vous créer votre environnement. Prenez un bain ou utilisez des techniques de relaxation avant d’entrer dans le lit. Tout cela favorisera le sommeil réparateur.

Limitez les siestes de jour

Les siestes dans la journée ne doivent pas dépasser trente minutes, car ils peuvent perturber le sommeil nocturne. Surtout, évitez de les faire en fin de journée. En revanche, si vous exercez un métier de nuit, vous devriez faire une sieste tard dans la journée avant de travailler. Cela compensera votre manque de sommeil.

Habituez-vous à effectuer une activité physique 

Pratiquer une activité physique régulière favorise le sommeil réparateur. Cependant, ne soyez pas trop actif avant l’heure du coucher. Passez également un peu de temps à l’extérieur régulièrement. Par exemple, faites un footing de vingt à trente minutes chaque matin avant d’aller au travail. Si vos horaires ne vous le permettent pas, exercez-vous dans une salle de sport le week-end.

Contactez votre médecin

Presque tout le monde passe une nuit blanche à certaines occasions. Mais si vous rencontrez quotidiennement des difficultés à dormir, vous devez contacter votre médecin. L’identification et le traitement de toute cause sous-jacente peuvent vous aider à obtenir le sommeil réparateur que vous méritez.

 

Leave a Comment: